Protégeons le golfe du Saint-Laurent pour les générations futures!

Photo: Bobcatnorth

Le fleuve et le golfe du Saint-Laurent nous procurent un éventail de richesses naturelles qui soutiennent notre développement économique.

Depuis toujours, les communautés côtières dépendent du golfe du Saint-Laurent pour assurer leur subsistance et leur enrichissement. À elles seules, les industries de la pêche et du tourisme rapportent plus d’un milliard de dollars annuellement en plus de soutenir des dizaines de milliers d’emplois dans les cinq provinces qui bordent le golfe.

Ces emplois, de même que les écosystèmes du golfe du Saint-Laurent sont mis en péril par l’arrivée imminente de l’industrie pétrolière.

Sommes-nous prêts à risquer la santé de cet environnement unique, la prospérité des communautés qui en dépend, et les richesses que le golfe du Saint-Laurent nous procurera pour plusieurs siècles à venir pour des revenus annuels estimés à quelques centaines de millions annuellement pour vingt ans seulement?

Dites à nos gouvernements de protéger le golfe du Saint-Laurent du développement pétrolier et gazier afin d’assurer la sauvegarde des richesses du golfe et la prospérité des générations futures!

 

Plus de 4492 messages ont été envoyés. Aidez-nous à atteindre notre objectif de 5000 messages!

Voici le courriel qui sera envoyé
À l'honorable Peter Kent <peter.kent@parl.gc.ca>
Hon. Keith Ashfield - Ministre des Pêches et des Océans <keith.ashfield@parl.gc.ca>,
Thomas Mulcair - Chef du Nouveau Parti démocratique <thomas.mulcair@parl.gc.ca>,
Kathy Dunderdale - Première ministre de Terre-Neuve-et-Labrador<premier@gov.nl.ca>,
Pauline Marois - Première ministre du Québec <commentairespm@mce.gouv.qc.ca> ,
Martine Ouellet - Ministre des Ressources naturelles et de la Faune du Québec<ministre@mrnf.gouv.qc.ca> ,
Darryl Dexter - Premier ministre de la Nouvelle-Écosse<premier@gov.ns.ca> ,
Robert Ghiz - Premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard<premier@gov.pe.ca>,
David Alward - Premier ministre du Nouveau-Brunswick <david.alward@gnb.ca>
Je veux protéger le golfe du Saint-Laurent pour les générations futures!
Cher M. Kent, Comme plusieurs Canadien(ne)s, je suis préoccupé (e) par le développement potentiel de la filière gazière et pétrolière dans le golfe du Saint-Laurent. La qualité de vie et le développement économique des communautés riveraines du golfe dépendent de son intégrité écologique. C’est pourquoi je m’inquiète des impacts environnementaux et socio-économiques que le développement de l’industrie pétrolière pourrait faire subir à ce fragile écosystème si vous ne prenez pas des mesures adéquates. J’aimerais que le gouvernement canadien fasse preuve de leadership et investisse plus d’effort dans la protection du golfe du Saint-Laurent, des communautés et des écosystèmes qui en dépendent. Je sais que les industries de la pêche et du tourisme rapportent plus d’un milliard de dollars annuellement en plus de soutenir des dizaines de milliers d’emplois dans les cinq provinces qui bordent le golfe. Je ne crois donc pas qu’il est raisonnable de risquer la santé de cet environnement unique et la prospérité des communautés qui en dépendent pour des revenus annuels estimés à quelques centaines de millions annuellement pour vingt ans seulement. La protection du golfe du Saint-Laurent me semble un sage investissement pour l’avenir économique, social et environnemental canadien, d’autant plus que les économies du Québec et de toutes les provinces de l’Atlantique dépendent de la santé du golfe afin de prospérer. Je vous demande donc d’imposer un moratoire sur l’exploration et l’exploitation d’hydrocarbures en milieu marin pour la totalité du golfe du Saint-Laurent ainsi que d’assurer à ce que les ressources du golfe soient gérées de façon intégrée. Les gouvernements fédéral et provinciaux doivent travailler ensemble à la protection de l’environnement marin, des pêcheries, de la faune aquatique et des communautés qui dépendent de cette importante région.
To prevent automated spam submissions leave this field empty.
Signature du message
Pour en apprendre davantage sur la manière dont la Fondation David Suzuki collecte, conserve et utilise vos informations personnelles, veuillez lire notre politique de confidentialité.